français
Langue
{{ langArrFull[index] }}
blog_button_mob

Différentes formes de psoriasis

Le psoriasis se réfère aux maladies auto-immunes. Les symptômes de cette affection apportent aux patients atteints de psoriasis non seulement les souffrances physiques, mais aussi psychologiques. À l’heure actuelle, la médecine moderne est incapable de guérir le psoriasis. Néanmoins, il existe un grand nombre d’astuces utiles qu’utilisent les personnes psoriasiques, qui peuvent aider à éviter les exacerbations et rendre le traitement plus efficace. Afin de mieux se repérer dans les symptômes de la maladie, ainsi que dans la localisation des plaques psoriasiques, il est nécessaire d’apprendre davantage à propos des différentes formes de psoriasis. Les experts dans le domaine du psoriasis ont établi une procédure de diagnostic par la différenciation de types de la maladie. Cette manière de division permet de prévoir le développement éventuel du psoriasis, ainsi que d’adapter la thérapie la plus efficace et la plus sécuritaire pour chaque type de psoriasis.

différents types de psoriasis

types de psoriasis

Il existe un certain nombre de facteurs et de caractéristiques, qui permettent la classification de la maladie et de distinguer un type de psoriasis d’un autre :

  • taille, forme et l’échelle des lésions psoriasiques
  • manifestations cliniques de la maladie
  • localisation des plaques
  • stade de développement et la sévérité
  • saisonnalité des exacerbations

À l’aide des critères mentionner ci-dessus, il est possible de distinguer les différentes formes de psoriasis. Ils peuvent permettre de diagnostiquer plus précisément le type de la maladie et d’adapter la thérapie la plus adéquate pour éliminer efficacement les symptômes.

Voici la liste des différentes formes de psoriasis :

  • psoriasis en plaques
  • psoriasis inversé
  • psoriasis pustuleux
  • psoriasis en gouttes
  • psoriasis érythrodermique
  • arthrite psoriasique
  • psoriasis unguéal
  • psoriasis du cuir chevelu

Également nous pouvons distinguer trois étapes du psoriasis selon le stade de développement de la maladie :

  • stade progressif
  • stade stationnaire
  • stade régressif

De même, les différents types de psoriasis peuvent se distinguer en fonction des exacerbations saisonnières :

  • type de psoriasis hivernal : se manifeste en période d’automne-hiver
  • type de psoriasis d’été : les symptômes apparaissent en période de printemps-été
  • type de psoriasis mixte ou toute saison : les symptômes se manifestent plus ou moins, quelle que soit la saison

Psoriasis en plaques

Il s’agit d’une forme de psoriasis la plus répondue parmi les personnes atteintes. On parle souvent de psoriasis classique, typique ou vulgaire. D’après les statistiques, ce type de psoriasis touche près de 90 % de patients qui souffrent de cette maladie. Le psoriasis en plaque se caractérise par des lésions enflammées rougeâtres surélevé par rapport au niveau de la peau. Elles sont généralement recouvertes de plusieurs couches d’écaillement blanc-gris, qui s’exfolient assez facilement. En cas de traumatisme physique, les zones affectées de la peau peuvent légèrement saigner. Les lésions cutanées décrites ci-dessus, typiques pour le psoriasis en plaques, sont le plus souvent appelées les plaques psoriasiques.

Les causes du psoriasis en plaques peuvent être de nature diverse. À nos jours, les médecins et les experts dans le domaine du psoriasis, ne peuvent pas être certain quel facteur a déclenché la maladie chez tel ou tel patient. Cependant, il existe un certain nombre de théories qui peuvent être considérées comme les causes du psoriasis en plaques, à savoir : la prédisposition génétique, troubles du système endocrinien, modifications pathologiques du métabolisme et les contraintes psycho-émotionnelles.

En règle générale, le psoriasis en plaque évolue progressivement. Néanmoins, nous pouvons observer l’apparition rapide de la maladie. Dans un premier lieu, se forment des foyers d’inflammation rougeâtres qui durcissement et se recouvrent d’écailles argentées. Ces plaques psoriasiques apparaissent sous une forme arrondie, or que leur taille peut varier. Principalement, des telles lésions se concentrent sur une seule partie du corps, telles que les bras, les jambes, les coudes et genoux, le cuir chevelu, le dos et ainsi de suite.

L’étendue de la peau endommagée, le degré de l’inflammation et l’état général du patient permet de classer trois degrés de gravité :

  • psoriasis léger
  • psoriasis modéré
  • psoriasis grave

Le degré de gravité du psoriasis est déterminé par l’indice d’étendue et de gravité du psoriasis (PASI).

Le traitement du psoriasis en plaques est un processus très long et difficile. Si les méthodes thérapeutiques n’ont pas été adoptées correctement, il arrive que la maladie continue de progresser. Également, en cas d’un arrêt brusque du processus de traitement, surtout si le traitement a été effectué avec des médicaments hormonaux, il peut y avoir une exacerbation. Plus rarement, de telles complications peuvent provoquer une septicémie, ce qui est très dangereux pour la santé. Par conséquent, il est recommandé d’effectuer votre traitement sous la supervision d’un médecin.

Psoriasis inversé

Ce type de psoriasis se réfère à l’une des différentes formes de psoriasis les plus complexes. Il comprend en soi les lésions sur les plis (les aisselles, la zone inguinale et autres), ainsi que atteinte des organes génitaux par le psoriasis. Le psoriasis inversé peut apparaître à tout âge. Il ne dépend pas du sexe d’une personne, voila pourquoi il peut se produire autant chez les femmes, que chez les hommes. Lorsqu’il s’agit de la forme de psoriasis inversé, les médecins constatent un développement chronique, où les poussées et les rémissions s’ensuivent. Les rechutes les plus fréquentes sont observées en automne et en hiver. Le degré de gravité vont d’une éruption cutanée mineur jusqu’à des lésions sur des zones étendus.

Psoriasis génital : les signes de ce type de psoriasis se caractérise par des éruptions cutanées au niveau des organes génitaux. Elles apparaissent sous forme de taches roses et rouges sans signe de desquamation. Par conséquent, diagnostiquer le psoriasis au niveau génital est souvent assez difficile. Néanmoins, cette maladie provoque des sensations désagréables et surtout l’inconfort psychologique aux patients. Les facteurs qui peuvent causer la forme de psoriasis inversé s’avèrent complètement différentes d’une personne à l’autre, à savoir les problèmes psychologiques, l’hérédité, troubles du système immunitaire, pathologie des organes pelviens ou autres. Il convient de noter que le psoriasis n’est pas une maladie contagieuse, par conséquence n’est pas transmissible sexuellement.

Psoriasis intertrigineux : de la même manière que le psoriasis génital, ce type de psoriasis ne provoque pas d’écaillement de la peau. Diagnostiquer le psoriasis intertrigineux n’est pas une tache facile à accomplir, car les symptômes sont semblables à un certain nombre de maladies comme la mycose. Les lésions cutanées rougeâtres sont bien délimitées et se caractérisent par une surface lisse. Le processus de traitement de ce psoriasis atypique est très difficile. Les zones où se localisent les lésions cutanées sont extrêmement sensibles. Cette forme de psoriasis possède une étape mouillante, c’est pourquoi les lésions peuvent d’infectées, par conséquence provoquer des douleurs et de l’inconfort considérable pour le patient. En outre, vous pouvez facilement traumatiser les plaques en portant les sous-vêtements ou les vêtements. Dans ce cas, un traitement complexe est une des conditions obligatoire, car la thérapie locale à elle seule ne sera pas suffisante. En optant pour une thérapie appropriée, une rémission prolongée peut en être atteinte.

Psoriasis pustuleux

Ce type de psoriasis se manifeste par des changements pathologiques assez sévères. Les symptômes qui caractérisent cette maladie sont des lésions purulentes de la peau. Le psoriasis pustuleux peut être causé par des infections, pathologies hormonaux ou par un traitement inapproprié du psoriasis classique. Les patients atteints de cette forme de psoriasis ont souvent de la fièvre et une forte augmentation de leucocytes dans le sang. Les lésions cutanées forment des ronds purulents, accompagnés par des sensations de brûlures douloureuses. Les patients atteints de psoriasis pustuleux en période de poussées nécessitant une hospitalisation. Le processus de traitement de cette forme de psoriasis est long et complexe, et nécessite un soin particulier. Cependant, la cyclicité de l’affection implique la possibilité de rémission. On distingue deux différentes formes de psoriasis pustuleux : généralisée et localisée.

Forme généralisée du psoriasis pustuleux s’avère dangereuse pour la vie d’un être humain. Généralement, les symptômes de cette forme se développent très rapidement. Tout d’abord, vous apercevrez des foyers enflammés en forme de taches rouges sur la peau. Au fil du temps, ils se transforment en lésions purulentes qui se fusionnent pour former des lésions cutanées plus importantes. En cas si ces blessures sont traumatisées, des plaies et des ulcères apparaissent. Cette forme de maladie s’accompagne de forte démangeaisons, de brûlures et de syndrome fébrile. L’exacerbation de la maladie peut durer jusqu’à 2 mois. Par la suite, sur la peau apparaissent les symptômes typiques du psoriasis en plaques. Localisation des symptômes : coudes et genoux, plis de la peau, organes génitaux, par fois la tête et les ongles.

Forme localisée est la manifestation la plus courante de cette forme est le psoriasis palmaire-plantaire. Dont les symptômes se localisent sur les parties inférieures des paumes des mains et de plantes des pieds. Les premiers signes de ce type de psoriasis sont des taches rouges sur lesquelles se forment des pustules purulentes. En règle général, la peau autour des zones touchées devient rugueuse et les fissures apparaissent. Le traitement d’une forme localisée peut être effectué par les soins locaux, tels que les onguents, les crèmes et les sprays. De même, le traitement peut être accompagné par la prise de vitamines, les antihistaminiques et les immunomodulateurs.

Psoriasis en gouttes

Psoriasis en gouttes se développe le plus souvent chez les enfants et les adolescents, mais cette forme peut se produire chez les personnes de tout âge. Dans la plupart des cas, la cause principale d’apparition de cette forme de psoriasis est une maladie infectieuse. Généralement, le psoriasis en gouttes se manifeste 15 à 20 jours après la maladie infectieuse. La localisation ne peut pas être connu à l’avance. C’est-à-dire que les papules peuvent apparaître n’importe où, à l’exception du visage. Les symptômes peuvent atteindre autant les pieds et les mains, que le dos et la poitrine. Les lésions sous forme de gouttes rouges sur la peau se caractérisent par une manifestation soudaine et grave. Il est possible de faire disparaître se type de symptômes, mais étant donné que le psoriasis est une maladie chronique, les rechutes sont possibles. Si le patient ne suit pas un traitement approprié à temps, les papules causées par la maladie augmentent en taille en endommageant les zones saines de la peau et de cette manière le psoriasis prend une forme grave.

Psoriasis érythrodermique

Cette forme de l’affection est considérée comme la plus dangereuse, elle est extrêmement rare et se produit en raison d’une exacerbation du psoriasis. Le psoriasis érythrodermique est plus fréquent chez les hommes et se manifeste généralement en automne et en hiver. La forme primaire de psoriasis érythrodermique se produit chez les personnes saines, or que la forme secondaire se manifeste par conséquence d’une maladie cutanée.

Selon les symptômes du type érythrodermique on distingue deux différentes formes de psoriasis :

  • forme généralisée : se produit en raison du développement prolongé de lésions psoriasiques
  • forme hyperergique : qui se caractérise par un développement rapide et forte dégradation de l’état général du patient

Les symptômes de la forme hyperergique se manifestent sous formes de gonflement et de la rougeur de la peau, généralement accompagné de desquamation, brûlures, démangeaisons, douleurs intenses et même la perte de cheveux. Par la nature du déroulement de la maladie, ce type de psoriasis peut être aigu, subaigu et chronique. Ce dernier peut être accompagné par autres maladies cutanées, telles que mycoses, leucémie et réticulose.

Étant donné que cette forme de psoriasis, mis à part les symptômes de la peau, provoque la déshydratation, la fièvre et les troubles métaboliques du corps, il est important d’hospitaliser le patient dès que possible. Le traitement doit être effectué uniquement par un médecin, c’est-à-dire qu’on parle d’un traitement stationnaire.

Arthrite psoriasique

Cette forme de la maladie se caractérise par un processus inflammatoire des articulations. C’est une affection auto-immune, étant donné qu’il s’agit de la conséquence du psoriasis. Dans de cas rares, l’arthrite psoriasique peut se manifester à lui seul. Cette maladie survient en général quelques années après l’apparition des premiers signes de psoriasis. L’arthrite psoriasique affecte plus les personnes d’âge moyen et les jeunes, plus rarement apparaît chez les enfants. Statistiquement parlant, parmi les 100 personnes souffrant de psoriasis, environ 38 personnes souffrent d’arthrite psoriasique.

L’arthrite psoriasique se manifeste comme une détérioration articulaire. Principalement, souffrent les articulations interphalangiennes, de genou et de la cheville. C’est une maladie très grave. Sans un traitement approprié, cela peut entraîner un handicap du patient. La thérapie de la maladie consiste en une alimentation bien adaptée, les médicaments appropriés, ainsi que la physiothérapie. Lorsque les déformations des articulations prennent une forme sévère, il sera nécessaire d’éliminer les parties affectées par une intervention chirurgicale.

Psoriasis unguéal

Cette forme de la maladie affecte principalement les ongles (psoriasis des ongles). Cette forme se produit très souvent et peut être accompagné par des lésions cutanées sur les autres parties du corps ou à lui seul. Les principaux symptômes sont : la modification de la couleur de la plaque de l’ongle, épaississement, délamination, fragilité et le décollement de l’ongle de son lit. Les premiers signes de psoriasis unguéal sont des formations ponctuelles non profondes, puis l’apparition des lignes latérales et longitudinales sillonnées. Sans effectuer un traitement approprié, cela peut entraîner la perte permanente de la plaque de l’ongle. Les facteurs qui peuvent être la cause de l’apparition de cette forme de maladie peuvent être un déséquilibre du système immunitaire, défaillances hormonales, troubles métaboliques, stress, ainsi que les maladies d’origine infectieuse. Pour un traitement efficace du psoriasis des ongles, une thérapie complexe doit être suivie. Il s’agit d’un long processus, mais cela vous permettra de maintenir l’intégrité de vos ongles, renouveler leurs apparences et éliminer les sensations désagréables.

Psoriasis du cuir chevelu

La forme la plus fréquente de cette maladie est le psoriasis du cuir chevelu. Les principaux signes de ce type de maladie sont les plaques rouges enflammées sur le cuir chevelu, recouvertes de croûtes argentées accompagné de démangeaisons et desquamations prononcées. Comme dans l’ensemble des autres cas de psoriasis, il s’agit d’une maladie chronique avec une évolution ondulante dont les poussées sont remplacées par les remissions.

Les causes de la maladie peuvent être : l’hérédité, les maladies infectieuses, le dysfonctionnement du système digestif, le stress psycho-émotionnel, l’effet des températures basses sur le cuir chevelu, ainsi que les diverses blessures, nutrition malsaine et mauvaises habitudes. Le psoriasis du cuir chevelu nécessaire une approche intégrée du traitement, sous la supervision d’un médecin. Puisque uniquement le médecin peut déterminer le stade et la gravité de la maladie et administrer un traitement approprié. Un traitement non systématique ou automédication, avec les remèdes de grand-mère, peuvent être dangereuses pour votre santé, entraîner l’aggravation de la maladie et provoquer l’apparition des manifestations du psoriasis sur le visage.

Sommaire
    Autres articles de cette catégorie >>