français
Langue
{{ langArrFull[index] }}
blog_button_mob

Psoriasis et Fatigue

La fatigue est un phénomène courant et significatif chez de nombreux patients atteints de maladies inflammatoires chroniques, y compris le psoriasis. Cette condition est souvent estimée par les patients comme le symptôme et l’aspect le plus désagréable de leur maladie. La fatigue interfère grandement avec les fonctions physiques et sociales de l’homme. Il accompagne souvent de nombreux états mentaux, y compris la dépression, l’anxiété et les troubles du sommeil.

La fatigue peut être incroyablement diversifiée pour ceux qui l’éprouvent. Certaines personnes peuvent effectuer leurs tâches quotidiennes habituelles, tandis que d’autres peuvent devoir quitter leur emploi pour une longue période ou même devenir handicapées. Pour une personne souffrant de psoriasis, il est important de connaître les mécanismes d’apparition de la fatigue, de développer des stratégies de traitement efficaces et de comprendre quel est le lien entre psoriasis et fatigue.

84_article

fatigue et psoriais


Qu’est-ce que la fatigue ?

La fatigue est un phénomène mal connu. Elle peut être définie comme un sentiment écrasant d’épuisement, de manque d’énergie et de fatigue excessive incontrôlée. Bien que tout le monde semble reconnaître l’existence de la fatigue, souvent ce phénomène est ignoré ou sous-estimé par certains spécialistes. Cette attitude envers ce problème entraîne l’absence de traitement.

La fatigue touche plusieurs aspects de la vie, y compris le fonctionnement émotionnel, physique et social d’une personne. Le fardeau de la fatigue chronique dans notre société est assez significatif. Cela s’exprime généralement par les dépenses importantes en médicaments, les congés maladie fréquents et même la perte d’emploi. Un tel problème, comme la fatigue, a une intensité différente chez les patients. Il peut être si profond qu’il entravera sérieusement la vie quotidienne d’une personne. De nombreux patients atteints de maladies chroniques, y compris le psoriasis, considèrent la fatigue comme l’un des aspects les plus difficiles.


Sensation de fatigue et psoriasis

La fatigue caractérise une grande partie des maladies inflammatoires. En même temps, la compréhension de la fatigue chez les personnes atteintes de psoriasis est assez rare et présente un sérieux problème caché chez un nombre important de patients. On ignore encore si la fatigue est liée à la gravité du psoriasis (indice PASI) et à d’autres facteurs de la maladie. Par conséquent, il est important de déterminer la prévalence, la gravité et l’impact de la fatigue sur les personnes souffrant de psoriasis, car cela aidera le patient et son médecin traitant à gérer plus efficacement les symptômes de psoriasis et fatigue.


Dépression et fatigue

Il existe une relation assez complexe entre la dépression, la douleur et la fatigue. Des études ont montré que les troubles du sommeil associés à la dépression, ainsi que les troubles du sommeil causés par les maladies auto-immunes, sont associés à la fatigue diurne. De plus, la fatigue et la dépression, présentent souvent les mêmes symptômes. Par conséquent, il est assez difficile de séparer la fatigue causée par le psoriasis d’une affection telle que la dépression ou l’anxiété. Mais il est extrêmement important de trouver un lien entre les concepts tels que le psoriasis et la fatigue. Cela aidera les personnes souffrant de cette maladie auto-immune à retrouver l’énergie nécessaire pour poursuivre leur chemin de vie.


Pourquoi vous sentez-vous fatigué avec le psoriasis ?

Comme toute autre maladie auto-immune, le psoriasis provoque de la fatigue. Il y a un certain nombre de facteurs, dont le plus important parmi eux est l’inflammation. Il peut provoquer des changements dans le corps, qui conduisent à la libération de certains produits chimiques qui contribuent aux processus inflammatoires, par exemple :

  • protéines inflammatoires qui augmentent la coagulation du sang
  • protéines qui se lient aux anticorps et circulent en tant que complexes immuns
  • interleukine, des produits chimiques du système immunitaire qui aident les cellules immunitaires à interagir les unes avec les autres

« Une étude publiée en 2010 montre que les personnes qui souffrent de douleur et d’incapacité physique associées au psoriasis ou à l’arthrite psoriasique sont plus susceptibles de ressentir de la fatigue. »


Quelle est la relation entre le psoriasis et fatigue ?

Les mécanismes associés à la fatigue physique ne sont pas encore entièrement compris, car il y a très peu d’études réalisés dans ce domaine qui expliquent la relation entre la fatigue et le psoriasis. La plupart des études existantes se concentrent sur la possibilité d’un traitement biologique du psoriasis afin de réduire la fatigue en tant qu’effet indésirable, mais n’étudient pas la relation entre eux plus profondément. En raison des différentes expériences que les personnes peuvent éprouver avec la fatigue, aussi en raison du manque de recherche et de compréhension de son fonctionnement, la fatigue est incroyablement difficile à classifier à grande échelle. Par conséquent, ce problème peut rester sans l’attention nécessaire. En outre, la confusion due aux différents effets de la fatigue sur différentes personnes a ralenti la recherche sur le traitement efficace de ce problème et a fait que beaucoup le considèrent comme un effet secondaire irritant, plutôt que comme une condition pouvant potentiellement changer la vie.

L’une des théories les plus populaires qui domine la recherche actuelle sur l’origine de la fatigue est qu’elle fait partie de la réponse immunitaire innée du corps. Par exemple, lorsque nous tombons malades, même avec un rhume, nous perdons habituellement notre appétit, nous ressentons une diminution de la motivation et une diminution de l’intérêt envers notre environnement, y compris envers nous-mêmes et d’autres personnes. Ce comportement avec la maladie est très similaire à ce que nous avons quand nous sommes fatigués. Ce phénomène indique potentiellement la présence de cytokines pro-inflammatoires dans le corps. Ces derniers provoquent une réponse immunitaire et une inflammation. Étant donné que le psoriasis est une maladie auto-immune, l’inflammation chronique qui survient à la suite de la maladie peut également conduire à la fatigue.


Quelle est la relation entre l’arthrite psoriasique et la fatigue ?

Pour de nombreuses personnes atteintes d’arthrite psoriasique, la fatigue est un problème très courant. L’arthrite psoriasique est une forme inflammatoire douloureuse de l’arthrite, qui apparaît à la suite de psoriasis et peut entraîner un gonflement et une diminution de la mobilité des articulations. Cette maladie peut causer les modifications d’aspect d’ongles et une fatigue généralisée.

Une étude a constaté, qu’environ chez la moitié des personnes souffrant d’arthrite psoriasique se manifeste une fatigue légère ou modérée et environ chez un quart une fatigue intense. La fatigue qui est associée à l’arthrite psoriasique peut avoir plusieurs causes. Tout d’abord, l’inflammation due au psoriasis et à l’arthrite psoriasique libère des protéines (cytokines), qui à leur tour provoquent la fatigue. Dans certains cas, les personnes atteintes d’arthrite psoriasique souffrent de troubles concomitants qui mènent à la fatigue, à savoir :

  • anémie
  • obésité
  • diabète
  • dépression
  • troubles du sommeil


Tout comme dans le cas du psoriasis, il existe un lien entre l’état émotionnel, les douleurs causées par psoriasis et fatigue. En d’autres termes, la fatigue peut aggraver vos douleurs, ce qui peut augmenter le niveau de la fatigue.


Astuces pour combattre la fatigue liée au psoriasis et l’arthrite psoriasique

Il arrive des cas, lorsque il est impossible de se débarrasser complètement de la fatigue causée par le psoriasis ou l’arthrite psoriasique. Cependant, il y a des choses que vous pouvez faire pour soulager les symptômes de cette maladie.

Créez un journal de fatigue : suivez du jour en jour les périodes dont vous vous sentez fatigué afin d’identifier les déclencheurs potentiels. Notez comment vos activités quotidiennes, les exercices physiques, les repas et la prise de médicaments affectent votre niveau énergétique. La prise de notes régulières vous aideront finalement à identifier les facteurs qui augmentent votre fatigue. Et cette connaissance vous aidera à réduire son influence.

Consultez votre médecin et révisez le cours de votre traitement : mieux vous maîtrisez les symptômes du psoriasis, plus l’inflammation dans votre corps sera faible. Par conséquent, il est moins probable que vous serez fortement épuisé. Il sera utile d’améliorer votre cours de traitement en identifiant ses avantages, les effets secondaires possibles et les médicaments alternatifs pour le traitement du psoriasis.

Pratiquez régulièrement des exercices physiques : l’activité physique peut non seulement aider à réduire le niveau d’inflammation et de stress, mais aussi améliorer votre santé globale. Des exercices à faible niveau d’intensité vous aidera à faire face aux symptômes de l’arthrite psoriasique, y compris la fatigue. Privilégiez les exercices qui n’aggraveront pas l’état de vos articulations, tels que : natation, marche sportive, etc. N’oubliez pas d’inclure le repos et le temps de récupération durant vos entraînements.

Économisez votre énergie : planifiez votre journée en travaillant intelligemment et efficacement afin d’économiser votre énergie. Si vous vous sentez mieux le matin, incluez dans cette période des activités qui demandent le maximum d’effort. Par exemple, faire les courses ou le ménage. Reconstituez vos réserves d’énergie selon vos besoins, par exemple, une courte sieste ou de repos (20-30 minutes). Si vous travaillez à temps plein, discutez avec votre employeur de la façon de travailler de temps en temps à la maison. En outre, votre médecin ou votre physiothérapeute peut vous conseiller certaines techniques de conservation de l’énergie afin que vous puissiez vous livrer à des activités quotidiennes avec minimum d’effort.

Pensez au sommeil sain et réparateur : le sommeil est très important pour maintenir votre corps en bonne santé. Un sommeil de qualité est capable de résoudre vos problèmes de fatigue. Efforcez-vous de dormir 8 heures par jours. Il est recommandé de se coucher et se lever à la même heure tous les jours. Ne manger pas avant d’aller au lit, car vous aurez du mal à vous endormir lorsque votre estomac digère la nourriture lourde. Évitez de regarder la télévision, d’utiliser votre ordinateur ou votre téléphone portable juste avant d’aller vous coucher. Gardez la température dans votre chambre assez fraîche. Pour se détendre avant de dormir et soulager les douleurs dans les articulations, prenez un bain apaisant. Écoutez de la musique légère ou lisez un livre pour vous distraire du stress quotidien.

Certains aliments contribuent à l’inflammation dans votre corps : par exemple, la viande rouge et les aliments transformés (riches en matières grasses, sucre ou additifs artificiels). Adaptez un régime alimentaire sain, basée sur des produits tels que le poisson, la viande maigre, les grains entiers, les fruits frais, les légumes, les huiles végétales saines (olive, huile de lin), les noix et les graines. Mangez de petits repas 5-6 fois par jour, plutôt que de gros repas lourds qui peuvent vous rendre encore plus fatigué. La fatigue peut également provoquer le surpoids. Une alimentation saine, avec des exercices physiques, vous aidera à retrouver votre poids naturel.

Incluez plus d’aliments nutritifs pour obtenir les vitamines nécessaires : la carence en vitamines et l’anémie peuvent causer de la fatigue. Vous devriez obtenir la bonne quantité de vitamines à partir des aliments que vous consommez. Choisissez des fruits et légumes entiers et non transformés de différentes couleurs pour obtenir un large éventail de nutriments. Si vous craignez de ne pas consommer suffisamment de vitamines, parlez-en avec votre médecin.

Buvez beaucoup d’eau pour hydrater votre corps de l’intérieur : essayez de boire quelques verres le matin avant de vous réveiller complètement.

Dites non aux mauvaises habitudes : évitez trop de boire du café, d’alcool et arrêtez de fumer si c’est le cas. Ces mauvaises habitudes peuvent affecter votre sommeil et vous rendre plus fatigué le lendemain.

Gérez votre stress : le stress entraîne des problèmes de sommeil et augmente le fatigue, ce qui peut entraîner une augmentation du stress et de l’irritabilité. Le yoga est un excellent choix pour faire face au stress, car c’est un arme bien connu contre le stress qui remonte le niveau d’énergie.

 

Si vous vous sentez tout le temps fatigué, ne pensez pas que tout est dans votre tête, car il existe un lien entre le psoriasis et fatigue. N’ignorez pas la fatigue et parlez à votre médecin et prenez en considération les conseils pour restaurer votre niveau d’énergie.

Sommaire
    Autres articles de cette catégorie >>