français
Langue
{{ langArrFull[index] }}
blog_button_mob

Psoriasis de l’ongle ou mycose

Nos mains peuvent révéler beaucoup sur nous, sur les habitudes que nous avons, et plus important encore, sur l’état de notre santé. Des changements dans la structure des ongles peuvent être le signe de nombreuses maladies difficiles à déterminer. Nous allons voir quelles différences existent-ils entre des maladies telles que le psoriasis unguéal et l’infection des ongles par un champignon. Autrement dit, cet article vous aidera à distinguer le psoriasis des ongles de la mycose unguéale. En connaissant les principaux signes et symptômes de ces deux maladies, vous serez en mesure de comprendre s’il s’agit de psoriasis de l’ongle ou d’onychomycose.

88_article


Qu’est-ce qu’un ongle ?

Les ongles sont des phanères en forme de plaques cornées qui se situent à l’extrémité des doigts et des orteils. Ils se composent en grande partie de kératine qui leur fournit une structure ferme. La fonction principale des ongles est la protection contre les agresseurs extérieurs.


Qu’est-ce que le psoriasis de l’ongle ?

Le psoriasis est une maladie cutanée qui provoque la formation des taches rouges sur la peau qui sont couvertes d’écailles argentées. Cette maladie se manifeste le plus souvent sur les coudes, les genoux, les mains, les pieds, le bas du dos et le cuir chevelu. Cependant, le psoriasis peut également affecter les ongles des doigts et des orteils. Cette maladie est appelée le psoriasis unguéal.

Modification structurelle des ongles peut être causée par des défaillances auto-immunes ou troubles métaboliques, ainsi que par d’autres processus biochimiques complexes. Cette maladie chronique se caractérise par des rechutes périodiques dont il est impossible de là guérir complètement.


Qu’est-ce qu’une mycose des ongles ?

L’onychomycose ou la mycose des ongles est une maladie infectieuse d’origine mycotique. Champignon unguéal peut affecter autant la plaque de l’ongle que son lit. Assez souvent, cette maladie peut être provoqué par le champignon appelé trichophyton. L’onychomycose peut causer de sérieuses limitations physiques et professionnelles, ainsi que réduire significativement la qualité de vie.

Cette maladie peut être attrapée par un simple contact avec un objet qui a été touché par une personne atteinte d’une infection fongique. Les conditions humides et chaudes sont les plus favorables pour le développement des champignons, de sorte que les personnes dont les mains ou les pieds transpirent excessivement ou qui sont fréquemment en contact avec le liquide sont particulièrement vulnérables.

En outre, le champignon des ongles est associé à une mauvaise hygiène personnelle, à l’échange d’outils de soins personnels, à des visites à des douches publiques, à des saunas, à des piscines et autres. Habituellement, une infection fongique affecte les ongles, moins souvent les mains. La maladie peut être guérie en suivant toutes les recommandations médicales.


Comment ne pas confondre le psoriasis des ongles et la mycose des ongles ?

Le psoriasis unguéal et l’onychomycose sont parfois confondus l’un avec l’autre. Souvent, c’est frustrant, surtout quand un traitement désigné pour un ne fonctionne pas pour l’autre. À moindre soupçon adressez vous à un spécialiste pour qu’un médecin vous pose un diagnostic correct et vous entamerez votre traitement le plus rapidement possible. C’est important, car un grand nombre de maladies peuvent avoir des symptômes similaires et uniquement un médecin qualifié sera en mesure de déterminer la différence. Un exemple qui illustrera parfaitement le niveau de difficulté dans le diagnostic sont les maladies avec les manifestations similaires comme le psoriasis de l’ongle et la mycose unguéale.

Comme il a été dit précédemment, la structure de l’ongle peut se modifier sous l’influence des maladies. Dans le cas du psoriasis unguéal et de l’infection fongique ses modifications sont très similaires :

Changement de couleur de l’ongle
Modification de la structure de la plaque d’ongle
Déformation de la plaque de l’ongle
Inconfort physique

Cette similitude entre les deux maladies complique le processus de diagnostic. Ayant découvert le développement d’une maladie unguéale à un stade précoce, certaines personnes en voulant se débarrasser des symptômes plus rapidement possibles, peuvent choisir les mauvaises méthodes de thérapie. Bien qu’il soit vrai que le traitement de maladies telles que le psoriasis de l’ongle et d’onychomycose doit être commencé dès que possible, il est très important d’être certain du type de maladie avant le début de toute thérapie.

Selon la Fondation Nationale de Psoriasis, la moitié des personnes souffrant de psoriasis de la peau peuvent également avoir un psoriasis des ongles. Dans le même temps, seulement environ 5% des personnes souffrant de psoriasis des ongles n’ont pas de lésions psoriasiques sur la peau. Cela signifie que la probabilité d’un diagnostic erroné entre deux maladies des ongles similaires n’est possible que chez 5% des personnes qui ne souffrent pas de psoriasis sur le corps. Néanmoins, les dossiers médicaux montrent qu’un tel diagnostic incorrect se produit beaucoup plus souvent pour l’une des deux raisons suivantes :

Le patient ne consulte pas un expert en dermatologie
La présence de psoriasis n'est pas vérifiée sur d’autres parties du corps lors de la consultation

Afin de comprendre comment distinguer le psoriasis des ongles des champignons et ne pas confondre ces maladies, il est nécessaire d’identifier correctement leurs symptômes.

 

Quelle est la différence entre les symptômes du psoriasis des ongles et ceux de la mycose ?

Comme il était mentionné précédemment, le psoriasis de l’ongle et l’infection fongique peuvent être confondu à cause de leurs symptômes similaires. Cependant, afin de choisir le bon traitement, il est très important de connaître les différences de ces maladies. Pour cela, nous suggérons de consulter le tableau ci-dessous :

 

Critères de différenciation

Psoriasis des ongles

Mycose des ongles

Nature de la maladie

maladie auto-immune chronique

infection fongique

Infectiosité

non-contagieux

maladie transmissible

Localisation

ongles des mains et des pieds

habituellement sur les ongles des pieds, moins souvent sur les mains

Présence d’odeur

aucun

odeur désagréable

Couleur de la plaque de l’ongle

jaune

couleur foncée, nuances verdâtres et nacrées

Modification structurelle de l’ongle

formation de points sombres sur la plaque de l’ongle (la phase initiale)

formation de taches blanches

déformation de la plaque de l’ongle

épaississement des plaques de l’ongle et séparation du lit de l’ongle, qui forme des niches où peuvent se former des
bactéries pathogènes et des champignons, symptôme de la "tache d’huile"

peut affecter un seul ongle (stade initial)

transmission progressive de l’infection au reste des ongles

les bords des plaques de l’ongle dentelés et friables

présence d’hyperkératoses

Propagation de la maladie

Peut-être accompagné par des lésions psoriasiques sur le corps

Les ongles des deux jambes peuvent être affectés


Les symptômes distinctifs du psoriasis des ongles

Les symptômes du psoriasis des ongles apparaissent souvent après une blessure de la zone touchée. Parce que vos pieds sont souvent vêtus de chaussures serrées ou exposés à la marche, vous pouvez vous blesser légèrement, comme une coupure ou un doigt meurtri. En outre, le psoriasis des ongles peut commencer avec un ongle cassé ou endommagé et une blessure lors d’une pédicure ou une manucure. Bien qu’une plaie ouverte sur les mains ou les pieds facilite la pénétration d’infections fongiques dans le corps, la plaie elle-même ne provoque pas d’infection fongique. La plupart des personnes souffrant de mycose des ongles ne sont pas sujettes à un traumatisme avant le début de l’infection.

Le psoriasis des ongles peut être caractérisé par des plaques de peau squameuses et sèches entour de l’ongle, ainsi que par des modifications de la forme et de la taille de l’ongle. Le psoriasis se caractérise également par le jaunissement des ongles, qui développent progressivement de petites fosses et finissent par former des fosses profondes ou même des trous. L’ongle peut sembler un peu sec.

Le psoriasis, en règle générale, conduit à la séparation des ongles du lit de l’ongle, ce qui conduit à la perte des ongles. Les ongles peuvent complètement tomber ou se séparer partiellement. Les infections fongiques ont tendance à modifier la forme et l’apparence des ongles, mais elles provoquent rarement l’exfoliation des ongles.

La kératine est une protéine qui aide à former la peau et les ongles. Le psoriasis des ongles provoque parfois une formation excessive de kératine sous l’ongle. C’est ce qu’on appelle l’hyperkératose. Les personnes concernées peuvent remarquer une substance blanche et crayeuse sous l’ongle. Ce processus se produit avec les ongles des pieds quand ils souffrent de chaussures serrées ou inconfortables.


Symptômes distinctifs de l’infection fongique

Les infections fongiques peuvent causer une hyperpigmentation, ce qui signifie que la couleur des ongles change. L’infection peut commencer par un point faible gris, verdâtre ou brun qui devient plus foncé et plus large pendant quelques semaines ou quelques mois. Le psoriasis des ongles ne provoque généralement pas l’apparition de taches sombres sur l’ongle.

Contrairement au psoriasis, les infections fongiques ne provoquent pas de trous dans les ongles. Au lieu de cela, les ongles ont tendance à se déformer au fil du temps. Ils peuvent devenir très minces ou fortement compactés.

Champignon des ongles se développe souvent avec l’ongle. Il s’attache à une partie spécifique, et au fur et à mesure que l’ongle grandit, cette partie se déplace, tout comme le champignon. Parce que le champignon a tendance à se propager, ce moment est parfois difficile à détecter.

De la même manière que dans le cas de psoriasis fongique, sans traitement approprié, les ongles atteints de mycose se détériorent avec le temps. Cependant, le psoriasis ne se propage pas par un contact direct, contrairement aux infections fongiques. Par conséquent, le champignon des ongles, en règle générale, se propager plus rapidement. Les personnes ayant des infections fongiques des ongles sur leurs pieds peuvent remarquer une décoloration de la peau entre les orteils ou d’autres signes que l’infection s’est propagée à la peau.


La différence entre les méthodes de traitement du psoriasis des ongles et de l’infection fongique

Leurs symptômes similaires conduisent souvent à un traitement inapproprié. Et même si vous savez comment distinguer le psoriasis des ongles du champignon, il est recommandé de consulter un spécialiste. Après tout, seul un médecin peut distinguer et déterminer la cause des changements pathologiques. L’automédication entraîne non seulement un gaspillage d’argent et de temps, mais provoque également diverses complications. Dans ce tableau, vous pouvez voir les différences dans les effets thérapeutiques dans des maladies telles que le psoriasis des ongles et les champignons des ongles.

 

Psoriasis des ongles

 

Champignon des ongles (onychomycose)

 

il n’existe pas de traitement permettant une guérison définitive

la thérapie dure jusqu’à six mois

un traitement symptomatique avec des antihistaminiques, hormonaux et autres médicaments

agents antifongiques par voie orale

application locale d’onguents et de crèmes (hormonaux, non hormonaux)

application externe d’agents antifongiques

photothérapie utilisant le rayonnement UVB

le traitement se poursuit jusqu’à ce que l’ongle sain se développe

l’utilisation constante du même médicament n’affecte le plus souvent pas la qualité du traitement      

ne pas utiliser la même produit pendant une longue période, il y a un risque de développement de la résistance de la flore pathogène à la substance active

visites chez un dermatologue et immunologiste

observation par un dermatologue

la maladie ne peut pas être complètement guérie, risque élevé de rechute

récidive possible en cas de guérison incomplète de la maladie


Traitement de l’onychomycose

Il existe plusieurs méthodes pour traiter les mycoses des ongles, telles que le traitement au laser, la pharmacothérapie et les procédures thérapeutiques locales avec l’aide de moyens externes. Le traitement de l’onychomycose avec un laser est très efficace, mais il est assez coûteux. Étant donné que les recherches sur la thérapie au laser contre les maladies des ongles fongiques sont toujours en cours, il n’y a aucune garantie que l’onychomycose ne se reproduise plus. Les comprimés qui sont prescrits pour le traitement médicamenteux de cette maladie devraient être pris pendant une longue période. Mais, comme tous les comprimés, ils peuvent causer des effets secondaires si vous les prenez pendant un certain temps.

Les moyens externes disponibles pour le traitement de la mycose des ongles sont habituellement choisis en raison du faible coût et de la facilité d’utilisation. Cependant, il faut se rappeler que l’utilisation d’une seule pommade sur une base continue peut mener au fait que le champignon devient résistant au produit. Le risque de résistance est éliminé si vous utilisez plusieurs remèdes locaux efficaces.


Traitement du psoriasis des ongles

Comme il était mentionné auparavant, la mycose des ongles peut être guéri, tandis que le psoriasis des ongles est une maladie incurable. Les méthodes de traitement existantes utilisent certains moyens locaux et ne fonctionnent que pour améliorer l’apparence des ongles. Typiquement, ils comprennent des pommades et des crèmes qui contiennent de la vitamine A et de la vitamine D. En outre, vous pouvez traiter le psoriasis des ongles en injectant des stéroïdes dans le lit de l’ongle.

Si la thérapie locale n’est pas efficace, l’ongle peut être retiré sans douleur par des moyens chimiques, en utilisant un remède qui l’aide à tomber en une semaine sans saigner, ou chirurgicalement. Une thérapie par PUVA est également utilisée, qui comprend l’exposition aux UVA ultraviolets après la prise des médicaments photosensibilisants. Cependant, ce traitement du psoriasis des ongles a diverses complications, c’est donc une option plutôt risquée.


Champignon des ongles avec du psoriasis

Il arrive que le psoriasis des ongles peut être accompagnée d’une infection fongique résultant de troubles de système immunitaire, de métabolisme ou d’autres changements. Dans de tels cas, des méthodes de diagnostic supplémentaires peuvent être nécessaires.

L’examen microscopique de l’ongle affecté est nécessaire pour déterminer la flore fongique pathogène qui accompagne le psoriasis. Dans le cas d’une infection combinée (mycose et psoriasis) le médecin spécialiste sélectionne le traitement en fonction de l’état général du patient. Il est possible de combiner plusieurs thérapies à la fois.


Comment se protéger ?

La prévention des maladies est une méthode de traitement assez efficace. Le psoriasis des ongles ou les champignons des ongles ne font pas exception, mais il existe un certain nombre de différences dans les mesures préventives.


Prévention du psoriasis

  • l’ensemble de facteurs (déclencheurs du psoriasis) susceptible de déclencher une poussée doivent être exclus
  • élimination des foyers chroniques d’infection
  • une alimentation saine : l’absence d’alcool, de restauration rapide et d’autres aliments interdits aux personnes souffrant de psoriasis
  • utilisation de la photothérapie pendant la rémission
  • renforcement de l'immunité
  • utilisation des hydratants pour réduire la peau sèche
  • au moindre changement de l’état de la peau ou de la plaque de l’ongle, contactez immédiatement un spécialiste

 

Prévention de l’infection fongique

  • attention à l’hygiène personnelle
  • exclusion de contact avec une personne infectée, n’utilisez que des accessoires de bain personnels, des chaussures, des chaussettes et d’autres
  • consultation du médecin pour tout changement dans la structure des ongles ou l’apparition d’une odeur désagréable des pieds

Ignorance de changements pathologiques, manque de consultation avec un spécialiste et l’automédication conduisent à l’apparition de complications. Cela retarde la période de rémission et peut déclencher une rechute, peu importe si vous avez un psoriasis de l’ongle ou une infection fongique.

 

Sommaire
    Autres articles de cette catégorie >>