français
Langue
{{ langArrFull[index] }}
blog_button_mob

Qu’est-ce qui rend le traitement du psoriasis inefficace ?

Il est fréquent, que l’apparition du psoriasis provoque la panique et l’étonnement du patient. Étant donné que les causes de la maladie ne peuvent être déterminées avec la certitude, le traitement s’avère de temps en temps inefficace. Alors qu’est-ce qui rend le traitement du psoriasis inefficace ? Malgré le fait que les experts dans le domaine des maladies dermatologiques n’ont pas encore trouvés un moyen de guérir cette maladie, les divers études cliniques menées chez les personnes atteintes de psoriasis ont portées leurs fruits. Les théoriciens et les médecins dermatologues ont identifiés un certain nombre de facteurs et de causes qui peuvent au moins ralentir l’effet de la thérapie ou complètement là rendre inefficace. Cet article vous indiquera ce que vous ne devez pas faire si vous voulez que le processus thérapeutique soit efficace et ce que vous devez faire pour accélérer l’effet du traitement du psoriasis.

pourquoi traitement du psoriasis inefficace

traitement du psoriasis astuces

Erreur ou absence de diagnostic

Comme toute maladie, le psoriasis nécessite un diagnostic complet. Même si vous avez consulté un grand nombre de sources d’informations sur cette maladie, un diagnostic précis ne peut être effectué que par un médecin. C’est pourquoi, dès les premières manifestations de la maladie, il faut s’adresser le plus rapidement possible chez un dermatologue. Uniquement après un examen médical et une série d’analyses le médecin sera capable de confirmer ou non la présence de psoriasis. En outre, le psoriasis se manifeste sous différents types et formes. L’efficacité du traitement dépendra du diagnostic précis, ce qui implique en soi la conclusion du médecin sur le stade et le type de psoriasis, ainsi que l’état général du patient. Le diagnostic médical est le facteur clé de la réussite dans la sélection de méthode thérapeutique appropriée pour lutter contre cette maladie. Autrement, une erreur de diagnostic rend le traitement du psoriasis inefficace.

Automédication ou traitement non conventionnel

Comme il a été dit précédemment, si le docteur vous a diagnostiqué un psoriasis, mais vous avez décidé de se soigner par vous-même, alors de telles actions peuvent avoir des conséquences négatives. Par conséquent, afin d’éviter l’exacerbation des symptômes ou l’aggravation de votre état de santé général, il est nécessaire de prendre en compte les facteurs de risque suivants. En premier lieu, votre traitement doit être systématique, car une thérapie empirique, au mieux, n’apportera aucun résultat au patient. En second lieu, soyez vigilant lorsque vous choisissez vos médicaments. Bien évidement, chaque patient peut acquérir les médicaments pour la thérapie du psoriasis par soi-même, mais il faut connaître les effets secondaires que ces médicaments peuvent provoquer. Il est important de savoir que les médicaments à base d’hormones et les préparations à usage interne ne peuvent être utilisés que sous le contrôle d’un dermatologue ou d’un spécialiste. Enfin, le dernier point qui peut empêcher à votre traitement d’être efficace est le non-respect du dosage. Une dose trop faible peut être inefficace, or que une dose démesurée peut provoquer une réaction négative de votre organisme.

Régimes et habitudes alimentaires inappropriées

En plus de moyens médicaux ou autres méthodes alternatifs de soigner le psoriasis, vous avez besoin d’adapter un régime alimentaire spécial. Sans changer vos habitudes alimentaires, fort probablement votre traitement sera inefficace. Dans ce contexte, cela implique non seulement le choix de vos produits alimentaires, mais aussi le contrôle du poids. C’est-à-dire qu’un régime alimentaire contre le psoriasis consiste autant dans la sélection des produits bienfaisants, que dans le changement de vos habitudes de manger (de 5 à 6 repas par jour en quantité bien limité). Un grand nombre de nutritionnistes, conseillent fortement aux personnes atteintes de psoriasis d’exclure les agrumes, les noix, le chocolat, les glaces, les produits à base de farine de haute qualité, les plats épicés, ainsi que les aliments frits et gras. En outre, il est nécessaire d’exclure les produits pouvant causer des réactions allergiques et réduire autant que possible la consommation de sel et de sucre. Votre régime alimentaire ne doit pas être riche en protéines. Il est recommandé de consommer des viandes maigres plusieurs fois par semaine. Les aliments utiles sont les légumes (à l’exception des solanacées) crus, cuit et préparés à la vapeur. Les fruits doivent être consommés avec modération, en excluant les groseilles, les fraises, les myrtilles et les prunes. Il est contre-indiqué de manger à l’excès.

Absence d’activité physique

Léonard de Vinci a dit : « Le mouvement est le principe de toute vie » ! Cette citation s’applique également à la vie avec le psoriasis. Le travail sédentaire et l’absence d’une activité physique régulière aggravent souvent l’état général du patient. Bien que, cette maladie entraîne généralement une gêne physique et déforme l’apparence d’une personne, il est tout de même important de sortir prendre l’air, se balader, faire du jogging ou du vélo, particulièrement dans les parcs ou zones vertes. Des balades en pleine nature, ainsi que les vacances à la mer ou séjour à la montagne, ont également un effet bénéfique sur le déroulement de la maladie. De même, il est recommandé de faire les exercices de yoga, de pilates, de tennis et les activités physiques modérés dans une salle de gym (surchargé votre organisme physiquement peut négativement affecter la maladie, autant que l’absence d’activité physique).

Stress et état de tension nerveuse

Tout le monde sait quels sont les effets néfastes du stress sur l’organisme humain, en particulier sur son système immunitaire. En plus, une tension nerveuse prolongée peut provoquer la manifestation ou l’exacerbation du psoriasis. Par conséquence, il est capital d’apprendre à ne pas prendre les choses très personnellement et à éviter toutes situations stressantes dans la mesure de possible. Pour normaliser votre état émotionnel, il existe de nombreuses pratiques (telles que la méditation, thérapie respiratoire, etc.) qui peuvent aider à faire face à la tension nerveuse. Dans les cas du stress sévère, il est possible d’utiliser les sédatifs, mais ils devraient être pris que après la consultation d’un médecin.

Soins de la peau inadéquats ou mauvaise hygiène

La peau chez les personnes atteintes de psoriasis des ongles ou autres parties du corps nécessite un soin particulier. Par conséquent, la sélection des produits d’hygiène est une partie très importante du processus de traitement. Il faudrait éviter les produits avec des composants agressifs. Il est manifestement souhaitable d’utiliser du shampoing, du gel douche ou du savon hypoallergéniques. Évitez les produits à base d’alcool, afin de ne pas assécher votre peau. L’hydratation de votre peau est une des conditions essentielles. Les crèmes et les lotions doivent être entièrement naturelles pour ne pas provoquer d’allergies. Il est important d’équilibrer votre hygiène personnelle. Toutes les procédures devraient être régulières et harmonieuses. Les bains ou les douches trop fréquentes, ainsi que l’abus de l’eau chaude, aggrave l’état de la maladie. Et une hygiène inadéquate ou un manque de celle-ci, peut entraîner une infection des lésions psoriasiques.

Vulnérabilité aux conditions météorologiques

Poète et écrivain John Ruskin a dit : « Le soleil est merveilleux, la pluie rafraîchissante, le vent fortifiant, la neige vivifiante il n’existe pas de mauvais temps, juste différentes sortes de beau temps. » Mais pour les personnes souffrant de psoriasis, les changements climatiques brusques, les températures trop élevées ou basses, le vent, le froid ou la chaleur excessif peuvent avoir des conséquences négatives sur l’état de la peau. Cependant, actuellement, il existe suffisamment de moyens qui permettent de protéger votre peau des conditions climatiques défavorables. En fonction de la situation, il est nécessaire d’utiliser les crèmes protectrices spéciales (du froid ou soleil), porter des chapeaux, des gants et des écharpes pendant la saison froide.

Mauvaises habitudes

Le tabagisme et la consommation d’alcool ne sont pas bons pour la santé. Si une personne est atteinte de psoriasis, ces deux habitudes peuvent significativement aggraver l’état de la maladie. En conséquence, renoncer à ces mauvaises habitudes est une condition préalable pour atteindre la rémission, sinon tous traitements seront inefficaces. Il vaut mieux éviter même le tabagisme passif.

État dépressif

Ce facteur a un effet très négatif sur tout processus de traitement, y compris la thérapie de psoriasis. Comme nous le savons, guérir cette maladie totalement s’avère impossible, mais se décourager et par la suite abandonner ne vous permettra pas de s’en sortir. Après tout, en adaptant un traitement approprié, il est possible d’obtenir une rémission stable et durable. L’état dépressif d’un patient sera un obstacle majeur pour atteindre l’objectif du traitement. Par conséquent, il est recommandé de se focaliser son attention sur quelque chose de plus agréable que la maladie. Accordez plus de temps aux loisirs et à vos proches. Il sera aussi d’une grande utilité suivre une formation d’amélioration de votre état psycho-émotionnel et de développement général, en cas de nécessité vous pouvez consulter un psychologue.

Manque de sommeil et de repos

Il est très important d’organiser correctement votre régime quotidien. Ce régime comprendra un temps pour le travail, les activités physiques (jogging, gymnastique, yoga, etc.), le régime alimentaire adapté, ainsi que le repos et le sommeil. Surcharge excessif autant physique que intellectuel aggravent également l’état général du patient, ce qui affecte négativement le traitement de la maladie. La durée du sommeil devrait être d’au moins 7 à 8 heures. Des balades en plaine air, le traitement dans les cures et les vacances à la mer ou les montagnes permettent améliorer l’état général du patient, par conséquent, cela réduit les manifestations des symptômes de la maladie.

Sommaire
    Autres articles de cette catégorie >>