français
Langue
{{ langArrFull[index] }}
blog_button_mob

Existe-il une relation entre le surpoids et le psoriasis ?

Le psoriasis n’est pas seulement une maladie de la peau. Elle peut avoir un impact significatif sur la santé générale du patient en raison du fait que l’un des aspects principaux qui caractérise cette affection est le déclenchement du processus inflammatoire dans l’organisme. C’est pourquoi chez les personnes souffrant de psoriasis, l’incidence de cas de diabète, de maladies cardiaques et d’obésité augmente considérablement. Des études récentes ont montré que, les maladies telles que le psoriasis et l’obésité ont beaucoup plus en commun que ça a l’air au premier abord. Reste donc à savoir en quoi le surpoids affecte le psoriasis et vice versa.

91_article

surpoids et psoriasis


Est-ce que l’obésité contribue à l’aggravation des symptômes du psoriasis ?

Des études montrent que les personnes souffrant de psoriasis ont jusqu’à deux fois plus de chances d’être touché par l’obésité que les autres. Dans le même temps, le gain de poids chez les patients atteints de dermatose entraîne le développement de l’obésité plus rapidement que le gain de poids chez les personnes en bonne santé. Cela est dû au fait que la graisse corporelle excessive contribue au développement du psoriasis et aggrave son évolution. En outre, cette maladie auto-immune est souvent compliquée par d’autres problèmes métaboliques immunologiques, tels que le diabète et la résistance à l’insuline, qui peuvent conduire à l’obésité. Ainsi, on peut supposer que le surpoids influence négativement les symptômes du psoriasis et réduit l’efficacité du traitement de cette maladie. Dans de nombreux cas, il est à noter que la perte de poids a un effet positif sur l’évolution du psoriasis.


Les causes de l’obésité chez les patients atteints de psoriasis

Comme vous le savez, la quantité croissante de tissu adipeux dans le corps affecte non seulement l’exacerbation du psoriasis, mais aussi le risque de maladie coronarienne et de diabète. Par conséquent, il est très important de comprendre ce qui déclenche exactement l’apparition de ce problème. Le surpoids et l’obésité chez les patients atteints de psoriasis peuvent avoir plusieurs causes.

1. Les souffrances psychologiques associées aux psoriasis entraînent souvent des changements dans les habitudes alimentaires, qui contribuent à son tour à la prise de poids. Ce phénomène s’explique par le fait que les patients essaient de trouver du réconfort dans la nourriture et n’arrivent plus à contrôler leurs envies.

2. La relation entre l’obésité et le psoriasis peut avoir un autre origine, à savoir ces deux maladies sont étroitement liées aux processus inflammatoires dans l’organisme. L’obésité provoque une inflammation chronique et, par conséquence peut avoir impact sur les affections inflammatoires comme le psoriasis.

L’Indice de Masse Corporelle (IMC) est un indicateur qui fourni des informations permettant de comprendre si une personne est de corpulence normale ou en surpoids. Le poids corporel est considéré comme normal avec l’indice IMC qui se situ entre 18,5 et 25. Si l’indice d’IMC est supérieur à 30, alors le patient semble présenter un excès de poids, appelé obésité.

Chez les personnes atteintes de psoriasis et d’obésité, nous constatons une forte concentration de matière grasse dans l’abdomen, que l’on appelle les graisses viscérales. De telles cellules graisseuses (adipocytes) dans l’abdomen produisent un grand nombre de cytokines pro-inflammatoires. Les mêmes protéines (cytokines) jouent un rôle clé dans l’apparition d’une réaction erronée du système immunitaire chez les personnes atteintes de psoriasis. Ainsi, le processus inflammatoire dans l’organisme du patient s’accroît significativement.

Il existe un risque accru pour les personnes ayant un corps en forme de « pomme ». Dans ce cas, les matières grasses se concentrent essentiellement dans la région abdominale, contrairement à ce que l’on appelle un corps en forme de « poire », dans lequel la graisse se concentre principalement sur les jambes, les fesses et les cuisses.

3. Les personnes en surpoids et essentiellement ceux qui sont atteints d’obésité transpirent davantage, ce qui entraîne une perte excessive de l’humidité dans l’épiderme.

4. Si chez le patient on observe une grande quantité de matière grasse, alors sur son corps vont se former des plis cutanés plus exprimés. Cela peut provoquer une irritation de la peau due à un frottement excessif.


Traitement du psoriasis alourdi par l’obésité

Au cours des dernières années, les dermatologues sont de plus en plus conscients du lien entre le psoriasis et le risque accru d’obésité, ce qui a des répercussions sur la santé générale du patient. Ce phénomène se traduit par une modification des méthodes de traitement du psoriasis. Étant donné que le psoriasis peut causer l’obésité, alors nous ne pouvons pas se limiter au traitement d’une seule maladie. Ce problème nécessite dont une approche plus approfondie.

D’un point de vue clinique, l’obésité avec l’indice de l'IMC élevé affectent également l’efficacité et les résultats du traitement. Le poids élevé d’un patient est associé à une réponse plus faible à tous les médicaments systémiques. Selon les experts, cela est dû à la grande « absorption » des médicaments par le corps des patients obèses. Les médicaments sont excrétés de l’organisme sans bénéfice thérapeutique, ce qui conduit à une détérioration des résultats du traitement. Ceci est particulièrement vrai pour les patients pesant plus de 100 kg. Chez les patients de plus de 120 kg, le traitement du psoriasis s’avère très difficile, car pour ces personnes l’effet des médicaments systémiques est minime.

Heureusement, il existe des médicaments biologiques qui conservent la concentration de guérison dans le sang, quel que soit le poids du patient. Ceux-ci comprennent l'infliximab, un anticorps qui conserve une efficacité significative par rapport à d’autres agents biologiques chez les patients pesant plus de 100 kg. Mais les médecins conduisent des études supplémentaires, divisant les patients en groupes en fonction de leur poids corporel, afin de maximiser l’efficacité du traitement en termes de poids du patient.

Il convient de noter que les patients atteints de psoriasis, alourdi par l’obésité, devraient être pris en charge par un psychothérapeute et un nutritionniste. Les troubles du comportement alimentaire ont souvent une connotation psychologique, il vaut donc la peine de trouver la véritable cause du problème et d’essayer de le résoudre avec l’aide de la psychothérapie. Habituellement, cette incapacité à faire face aux conséquences du psoriasis se traduit par le rejet social, l’insatisfaction avec leur apparence, les changements de style de vie, les douleurs et l’inconfort constant. Dans le même temps, la perte de poids devrait inclure à la fois un régime hypocalorique et les exercices physiques. Les patients atteints de psoriasis doivent accorder une attention particulière à l’approvisionnement suffisant en vitamine D, qui a des propriétés anti-inflammatoires et aide à suspendre la croissance excessive des cellules de la peau. Pensez également à inclure dans votre régime alimentaire des acides gras poli-insaturés – oméga 3. Des études ont montré que la perte de poids entraîne une baisse inflammation dans le corps. Après quelques semaines, les symptômes psoriasiques peuvent être réduits de 30 à 40%. En outre, une alimentation plus légère entraîne une diminution du nombre de protéines pro-inflammatoires qui sont la cause de la exacerbation du psoriasis.


Comment la perte de poids améliore-t-elle les symptômes du psoriasis ?

Une étude scientifique récente montre que la perte de poids grâce aux changements introduits progressivement dans votre régime alimentaire et les exercices physiques chez les patients atteints de psoriasis modéré à sévère, peuvent améliorer de manière significative les symptômes du psoriasis.

Les participants à l’étude ont commencé à suivre une thérapie systémique quatre semaines avant l’étude. Pendant ce temps, ils n’ont pas notés d’améliorations significatives de manifestations du psoriasis.

Par la suite, les participants du groupe qui ont suivi le régime alimentaire et qui ont fait des exercices physiques ont diminués leur poids corporel et ont améliorés leurs symptômes de près de 50% (PASI a diminué de 48%). Bien que les participants aient modérément réduit leur poids, les symptômes du psoriasis se sont améliorés significativement chez les patients qui avaient été traités auparavant sans succès.

Selon les médecins, ce succès du traitement a deux causes différentes :

1. La réduction de l’excès de graisse conduit à une réduction de la production de protéines pro-inflammatoires.
2. La pharmacothérapie interne fonctionne mieux avec un pourcentage plus faible de graisse corporelle.


La relation entre le psoriasis et l’obésité

En conclusion, les personnes atteintes de psoriasis développent souvent un certain nombre de maladies concomitantes, telles que les troubles du métabolisme des lipides, les maladies cardiovasculaires, le diabète et le surpoids.

On considère que le psoriasis et l’obésité interagissent l’un avec l’autre. Les symptômes du psoriasis chez les personnes obèses se manifestent plus intensément, et le psoriasis, à son tour, peut contribuer à l’obésité.

Malgré le fait que les facteurs qui relient le psoriasis et l’obésité devraient être étudiés davantage, on peut affirmer qu’une alimentation saine et des activités physiques suffisantes aident à maintenir un poids optimal et, par conséquent, à réduire les symptômes du psoriasis.

Sommaire
    Autres articles de cette catégorie >>